ESP'ASSE - Nyon

Projet de construction et de réhabilitation des bâtiments du plan de quartier Etraz-Sud à Nyon
Octobre 2017

  • 01
  • 02
  • 03
  • 05


Fondation Esp'Asse - Projet Etraz-Sud

L’Etraz Sud est un quartier à part dans la ville. L’architecture industrielle des bâtiments, la présence d’ateliers artistiques, artisanaux, de bureaux associatifs créent une ambiance singulière à Nyon. La situation du site, les programmes implantés nous laissent percevoir beaucoup de potentiels, inexploités jusqu’à présent.

D’abord, les espaces publics existants peuvent être qualifiés de résiduels, il y très peu d’interactions programmatiques et visuelles entre les rez-de-chaussée et l’espace public. Le quartier semble ainsi fermé sur lui-même et manque de lisibilité. Il est effectivement difficile pour l’usager externe de trouver facilement ce qu’il est venu chercher à l’adresse indiquée. Ensuite, le site manque d’espace de rencontre et d’échange. Vrai paradoxe pour un quartier qui regroupe autant d’associations et d’activités tournées vers les relations sociales et l’insertion professionnelle. Nous constatons également une présence trop importante des véhicules au cœur du quartier, situation rendant l’appropriation des espaces extérieurs difficile. Enfin, la forte proximité de certains bâtiments empêche toute surélévation.

Afin de dégager visuellement LA TOUR les constructions existantes adjacentes sont démolies. Le dégagement ainsi crée : LA PLACE accueille les piétons pour les diriger dans les bâtiments voisins. Les trois niveaux supplémentaires en surélévation permettent de renforcer la présence de la tour, véritable emblème du site.

Les bâtiments projetés sont implantés sur un SOCLE abritant les parkings. Ce niveau permet de relier toutes les constructions entre elles et d’envisager des synergies fonctionnelles et énergétiques pour le quartier. Au cœur du site, les bureaux des associations ainsi que la salle polyvalente s’ouvrent et animent le SQUARE, espace public central.

LA PASSERELLE est un élément structurant du projet. Elle relie les rives est et ouest sans déclivité importante. Elle offre au restaurant un accès privilégié et le connecte aux espaces publics. Elle protège l’entrée de la salle polyvalente et participe à animer la vie de quartier.

Sur l’aire 1, se trouvent des logements groupés/sociaux avec une typologie appropriée répondant à la problématique de proximité du bâtiment communautaire et ses fonctions publiques (salle polyvalente, foyer, salle de cours, ateliers, bureau et restaurant).

La « rue des artistes » existante est coupée de la rue par le SOCLE pour répondre au besoin de tranquillité des occupants. Cet espace public extérieur est relié à LA PLACE par un escalier et connecté au bâtiment des arts et de la culture par l’espace d’exposition au rez inférieur. Outre cette fonction exposition, cet édifice accueille des ateliers d’artistes, des logements individuels et communautaires à loyers modérés.