Résidence Le Manège - Gingins

1er prix - Projet de logements

Avril 2014

  • 01
  • 02
  • 03

Concept
Entre manège hippique et villas, les trois bâtiments s'orientent vers le sud-ouest, perpendiculairement à la route. Ces volumes, à mi-chemin entre maisons campagnardes et dépendances rurales, sont organisés le long d'un espace central qui offre une perspective sur l'environnement champêtre du pied du Jura. Cet espace de rencontre donne accès à l'ensemble des appartements, ainsi qu'au jardin communautaire. Chacun des bâtiments regroupe un logement par étage donnant un caractère collectif à ces petites maisons villageoises.

Structure
Entièrement réalisés en bois, les bâtiments sont en grande partie préfabriqués. Ce choix structurel et constructif est guidé par l'économie de moyen, la rapidité de mise en oeuvre in situ et le savoir-faire dans ce domaine des entreprises de la région.

Matériaux
Le bois, l'isolation en fibre naturelle, le béton recyclé, la tuile ... . Les matériaux utilisés pour la réalisation du quartier ont une faible empreinte environnementale et sont produits localement, permettant aux bâtiments d'atteindre les normes les plus sévères (Minergie ECO).
Ces matériaux traditionnels respectent le caractère villageois des constructions, tout en adoptant une mise en oeuvre résolument contemporaine.

Typologies
Les trois bâtiments, de dimensions différentes, permettent de proposer trois typologies et par conséquent, de favoriser une certaine mixité sociale. Cette variété est accentuée par le fait que les appartements au rez-de-chaussée bénéficient de jardins privatifs.
Les espaces des appartements privilégient l'ouverture : entre les espaces aux-mêmes, mais aussi avec l'extérieur. En limitant à la part congrue les espaces de circulation, les trois typologies permettent d'exploiter au mieux chaque mètre carré disponible.

Implantation et espaces extérieurs
Les bâtiments, orientés sud/sud-ouest perpendiculairement à la route, profitent d'un ensoleillement idéal et d'un large dégagement sur la campagne environnante. Le jeu de décalage entre les volumes bâtis permet de garantir à chaque appartement des vues et une certaine intimité.
Les espaces extérieurs sont organisés de manière à offrir des lieux de détente et de rencontre communs pour les habitants du quartier et des jardins privés pour les appartements des rez-de-chaussée. Le jardin collectif à l'entrée du quartier donne la possibilité à chaque résident de cultiver quelques carrés de potager.

Energie
Le chauffage des bâtiments et de l'eau chaude sanitaire est assuré par une chaudière à pellets. Une citerne spécifique enfouie sous l'espace central permet un approvisionnement aisé par camion.
Une centrale solaire photovoltaïque installée sur les toitures sud-est fourni au quartier l'ensemble de sa consommation électrique et même au-delà si la totalité de la surface est exploitée.
En tirant parti de ces énergies renouvelables, le quartier peut devenir autonome, voire même producteur d'énergie.

Eau
L'eau de pluie est récupérée et utilisée pour la consommation des sanitaires et pour l'arrosage. Les excès lors de grosses précipitations sont drainés en surface vers des points d'infiltration.